Joseph Kessel, un écrivain à la personnalité unique

La vie de l’écrivain Joseph Kessel est pleine d’aventures et de récits. En s’intéressant de plus près à la personnalité de cet infatigable voyageur, on découvre plusieurs facettes, un révolté, un baroudeur, un grand reporter et un écrivain de grand talent qui fut admis à l’Académie française. Il est impossible de résumer cette vie en peu de mots car son activité fut vertigineuse. Kessel voulait tout voir, tout raconter à tel point qu’il est difficile de distinguer dans son œuvre ce qui relève de la fiction et ce qui fut en réalité.

Brève biographie de Joseph Kessel

Pour comprendre un peu la personnalité de Joseph Kessel il faut commencer par jeter un œil à son portrait écrivain. Découvrez une biographie Joseph Kessel, cet écrivain mythique dont la vie fut un roman. Il est né en 1898 en Argentine d’un père médecin juif lituanien et d’une mère juive russe. Pour fuir les horreurs du nazisme qui sévissaient en Europe, son père avait décidé d’emmener sa famille en Amérique du Sud. A son retour en Europe, la famille vit pendant trois ans en Russie avant de s’installer en France. Joseph Kessel a grandi dans la double culture franco-russe. Dès son plus jeune âge, Kessel déborde de vitalité, il est très cultivé et commence par se lancer dans le théâtre avant de devenir pilote. Il voyage beaucoup et après avoir bouclé son premier tour du monde, il devient journaliste et débute avec passion une carrière de grand reporter. Impossible de décrypter la vie complète de Kessel car c’est une touche à tout, un charmeur, un passionné qui veut tout vivre, tout voir et tout raconter. Une biographie Joseph Kessel ne se rédige pas en quelques lignes car c’est une personnalité foisonnante et hors du commun.

Un écrivain pris entre réalité et fiction

Joseph Kessel était un baroudeur, un globe-trotter des temps modernes. Il participa à la guerre de 14-18 en tant que soldat et à la guerre de 39-45 en tant que résistant. Après avoir vécu et survécu aux deux conflits mondiaux, il devint tour à tour journaliste, pilote et écrivain. Il mena de front une double carrière de journaliste et de romancier. Dans son grand chef d’œuvre autobiographique « La Tour du Malheur », Kessel avait un fort penchant pour le romanesque dans son existence et il se servait de la matière première du réel pour créer ses fictions. En 1962, Joseph Kessel gagne son fauteuil à l’Académie française et fait son entrée dans la Pléiade. Parmi ses œuvres les plus connues, il y a : La Steppe Rouge, l’Equipage, Le onze Mai, Au Camp des vaincus ou la critique du 11, Mary de Cork, les rois aveugles, Mémoires d’un commissaire du peuple, les Cavaliers, Belle de Jour, Le Lion. L’œuvre Kessel est prodigieuse et se nourrit de l’aventure humaine à travers le temps et les pays du monde. Il aime l’aventure et veut la communiquer à ses lecteurs. Beaucoup de personnes lisent Joseph Kessel, l’aiment et le célèbrent quelle que soit l’époque. A travers ses écrits, il veut que le lecteur découvre et sente une atmosphère, de la plus noble à la plus vile.

Un personnage hors du commun, un écrivain légendaire

Quand on dresse le portrait écrivain de Joseph Kessel, on voit bien qu’il est bien plus qu’un écrivain, qu’un romancier, il fut en premier lieu un témoin de l’histoire en marche. Sa personnalité se caractérise par une incroyable faculté d’observation et de narration qui font de lui un voyageur passionné, un homme assoiffé d’aventures. Au-delà de la légende Kessel se dessine un être d’une grande sensibilité, une personnalité unique éprise de liberté et qui déborde d’amour pour son prochain. Assidu dans la pratique de l’amitié, il dévora la vie jusqu’au bout.

Écouter le Saint Coran en MP3
La lutte pour les droits de la femme en Iran

Plan du site