Les événements les plus marquants dans le monde en ligne

L’année 2020 sera marquée à jamais comme l’année au cours de laquelle le monde a dû s’adapter à la nouvelle réalité imposée par la pandémie de coronavirus et toutes les restrictions qu’elle a apportées. Mais, en plus du Covid19 et de ses conséquences, ça aurait dû être une année mouvementée, importante pour discuter du changement climatique et de l’avenir de la planète dans ce contexte. Ça aurait aussi dû être le commencement d’une décennie avec un climat de « tout ou rien ». Mais elle a aussi été l’année des grandes protestations du mouvement contre le racisme.

Les prédictions de 2020 avant le Covid19

Comme info monde, l’année 2020 aurait dû être une année axée sur la lutte contre le réchauffement climatique. La prochaine Conférence des Nations Unies sur le climat aurait dû avoir lieu le 9 au 20 novembre, à Glasgow, en Écosse sur l’initiative des diplomates anglaise après. Les sujets chauds de cette conférence sont : le marché du carbone et les solutions basées sur la nature. En raison du coronavirus, cette conférence a été reportée le 01 au 12 novembre 2021.

2020 est aussi l’année où l’Accord de Paris entre officiellement en vigueur. C’est le seul accord mondial pour limiter l’augmentation des températures moyennes de la planète jusqu’à 1,5 ° C. Mais au lendemain des élections dans le pays, les États-Unis se retirent de l’accord mondial sur le climat.

L’ONU a aussi marqué l’année 2020 comme étant le début de la décennie de la restauration des écosystèmes dans lesquels les gouvernements et les entreprises du monde entier se sont engagés à restaurer 150 millions d’hectares de forêt. Pour trouver encore plus d’actualité dans le monde, cliquez ici

Ce qui s’est réellement passé en 2020

L’année a commencé avec la mort de Qasem Soleimani un général iranien lors d’une attaque des États-Unis en Irak. Sa mort a déclenché une vague de protestations en Iran. L’escalade de la tension a fait craindre la guerre, en particulier après que l’Iran a accidentellement abattu un avion ukrainien faisant 176 victimes.

Le début de l’année a aussi été marqué par l’incendie de forêt qui a ravagé l’Australie qui ont déplacé ou tué près de 3 milliards d’animaux. Toujours en janvier 2020, l’infomonde rapporte que le prince Harry et Meghan Markle son épouse a annoncé qu’ils n’étaient plus des membres actifs de la famille royale.

La Chine a enregistré son premier décès dû au covid19 en janvier. Et quelques semaines plus tard, 200 morts ont déjà et 10 000 infectés ont été enregistrés. Un policier blanc a asphyxié George Floyd en Amérique le mois de mai. Un homme noir qui n’était pas armé, menotté et a été face contre terre. La révolte à propos de cette affaire a conduit des milliers de personnes dans les rues pour une manifestation antiraciste.

Les Jeux olympiques ont été reportés en raison du coronavirus. Enfin, même en 2021, l’événement se poursuivra sous le nom de Jeux olympiques de Tokyo 2020. Il a également été convenu que la flamme olympique se poursuivra dans tout le Japon, l’idée est qu’elle devienne la lumière au bout du tunnel. Enfin, le 4 août 2020 a marqué le monde avec la plus grande explosion qui fût à Beyrouth. L’explosion a fait plus de 150 décès enregistrés, 6 000 blessés et plusieurs personnes qui sont toujours portées disparues.

Le covid19 a été déclaré comme étant une pandémie

En fin 2019, la Chine fait part à l’OMS des cas de pneumonie d’origine inconnue dans la ville de Wuhan. En début de l’année 2020, les premières analyses ont permis d’identifier le nouveau coronavirus qui a été appelé covid19.

En janvier, l’info du monde affirme que le coronavirus a fait sa première victime en Chine. Durant ce même mois, les premières infections en dehors de la Chine ont été enregistrées, la France confirme les premiers cas en Europe et la ville de Wuhan s’isole du monde.

Le 6 mars, l’épidémie franchit la barrière des 100 000 cas confirmés dans le monde et l’OMS déclare une urgence de santé publique internationale et déclare que c’est une pandémie le 11 mars. Le 2 avril, plus de 3,9 milliards de personnes équivalentes à la moitié de l’humanité ont été contraintes de se plier au confinement. Le même jour, la barrière d’un million de cas de la maladie est surmontée. La barrière des 100 000 morts officielles est franchie le 10 avril. Le dimanche de Pâques, le pape François demande « l’espoir » dans une basilique Saint-Pierre vide. Le 26 avril, les 200 000 morts sont surmontés. En fin 2020, 75 millions de personnes ont été signalées avec Covid-19 et plus de 1,5 million de décès.

La course au vaccin contre Covid-19

Après l’échec de la chloroquine, les scientifiques du monde entier se sont réunis pour une seule cause : créer un vaccin efficace et sûr contre le covid-19. Selon l’OMS, en octobre, plus de 190 candidats étaient en développement. Parmi eux, dix sont aux stades avancés de la recherche. Le délai entre la découverte d’un agent infectieux et la libération d’un vaccin n’a jamais été aussi rapide. Selon l’infos monde, jusqu’à présent, le vaccin à l’origine de ce classement était la rougeole, dont la production et la mise à disposition prenaient dix ans.