Héraldique : les écus

L’écu est le support du blason. C’est sur lui que les armoiries sont dessinées.

L’écu est à l’origine le bouclier que tenait l’homme d’arme, et sur lequel ses armoiries étaient peintes. Plus tard, les armoiries ont été représentées sur plusieurs supports, comme les vêtements, les bâtiments, les tapisseries, ou les moyens de transport.

La forme des écus a beaucoup varié à travers le temps. Plus d’une centaine de formes ont été relevées. Elles obéissaient aux besoins du moment, notamment en rapport avec l’avancée des techniques militaires. On considère cependant les formes suivantes comme les plus représentatives de différents pays :

Légende :

  • 1 : Blason français ancien
  • 2 : Blason français moderne (empire)
  • 3 : Blason suisse
  • 4 : Blason anglais
  • 5 : Blason espagnol, portugais et flamand (pays-bas espagnols)
  • 6 : Blason allemand
  • 7 : Blason polonais
  • 8 : Blason italien
  • 9 : Blason des dames
  • 10 : Blason des demoiselles
On constate sur certains écus des échancrures destinées au placement des lances. Egalement, on constate que les femmes, qui n’avaient pas besoin de bouclier, ont eu des écus particuliers.