60e anniversaire de l’intronisation du 14e Dalaï-Lama

C’est le 17 Novembre 1950 que Lhamo Dondrub, âgé de 15 ans, est officiellement reconnu comme le 14e dalaï-lama, et placé sur le trône du Royaume du Tibet. La cérémonie se déroule au palais de Norbulingka, près de Lhassa.En Octobre 1950, quelque semaines avant, l’armée de la République Populaire de Chine a entamé l’invasion du Tibet : La province que Chambo est conquise, l’armée tibétaine est défaite. L’armée chinoise décide alors de ne pas continuer son chemin vers Lhassa, la capitale, et s’arrête à 200km de cette ville. L’avancé de l’armée chinoise pousse le gouvernement à consulter l’Oracle de Nechung, un Oracle d’Etat. Sur ses conseils, le dalaï-lama est reconnu comme le chef temporel du pays.

Jeunesse du Dalaî-Lama

Cette cérémonie est une étape importante d’un processus entamé 12 ans plus tôt, lorsque Lhamo Dondrub a été reconnu comme la réincarnation du 13e dalaï-lama. Une première cérémonie se déroule le 22 Février 1940, au palais du Potala, mais le dalaï-lama, désormais connu sous le nom de Tenzin Gyatso, ne dirige pas encore l’Etat, qui est sous la responsabilité d’un régent. Commence alors l’éducation monastique du jeune dalaï-lama. Celle-ci se terminera en février 1959 : Alors qu’il a 23 ans, il passe son examen final à Lhassa. Un mois plus tard, il partira en exil en Inde.