35 Ans du loto

C’est le 19 mai 1976, au théâtre de l’Empire, à Paris, qu’a lieu le premier tirage du Loto. Moins de 74000 bulletins sont validés pour ce tirage. Le projet est dû au directeur de la Loterie Nationale, Maurice Caradet. Ce nouveau Loto est organisé par les émetteurs historiques réunis en Groupement d’Intérêt Economique, appelé le GIE PRELO.

Le Gie Prelo

En 1933, l’Etat crée la Loterie Nationale. Cette loterie est au profit des anciens combattants et des calamités agricoles. Les billets sont vendus 100 francs. Pour faciliter l’accès de la loterie, des associations, comme celle des « Gueules Cassées » proposent le fractionnement de ces billets en dixièmes, et rendent ainsi le Loto plus abordable.

En 1935, l’Etat crée la profession d’Emetteur de la Lotterie Nationale. Différentes sociétés et associations peuvent désormais vendre des dixièmes. Dans les années 70, de nombreux émetteurs disparaissent, car la loterie n’est plus rentable. Les émetteurs de la loterie nationale se regroupent alors dans un Groupement d’Intérêt Economique : le GIE PRELO.

Le Loto est alors créé comme un tirage complémentaire de la Loterie Nationale. Le GIE PRELO obtient l’exploitation du Loto pour 10 ans. Le GIE PRELO perdra sa convention d’exploitation en 1978, après seulement 2 ans, au profit de la création d’une nouvelle société, la Société de la Loterie Nationale et du Loto National (SLNLN). En contrepartie, les émetteurs historiques obtiendront une participation au capital, participation qu’ils possèdent toujours dans la Française des Jeux. La Loterie Nationale disparaîtra au début des années 90, victime du succès du Loto.

Le loto

Le Loto est une adaptation française du Nordwestlotto allemand. Officialisé en 1975 par Jacques CHIRAC, il est lancé en mai 1976. La diffusion commence avec 1000 bureaux de tabac en région parisienne, avec une extension nationale en 1977. Les débuts sont difficiles. La publicité est interdite. 70000 bulletins sont validés pour le premier tirage. On en enregistre 250 000 en septembre, un millions le mois suivant. En mai 1977, 7 millions de bulletins sont validés.